sorties

Rilès : Le rappeur français fait son come-back et balance un son toutes les semaines

27 avril 2021

Quatre ans après ses débuts, le rappeur français Rilès revient avec un son tous les dimanches comme à l’époque. Mais qui est Rilès ? Va-t-il encore nous en mettre plein la vue ou fait-il une grosse erreur en prenant cette décision cheloue ? AZAP fait le point.

52 morceaux en un an c’est juste énorme. Cela représente plus ou moins trois albums complets. Avec des gars comme Lil Uzi Vert ou DaBaby, on a bien vu que le rapport quantité/qualité était vite oublié. Et Rilès est en train de reproduire la même erreur. Il suffit de se replonger dans les 52 sons de la première saison de Rilèsundayz en 2016 : on ne comptait qu’une dizaine de chansons qui valaient le coup. D’un autre côté, depuis cette salve d’il y a cinq ans, Rilès n’a rien proposé de vraiment bien… Donc au fond, il fait bien de lancer une saison 2.

Toutes les chansons de la saison sont produites par l’artiste lui-même.

SOUL SPEECH, un titre qui fait le taff

Notre éducateur préféré (son ancien job) commence plutôt bien le Rilesundayz II avec le titre SOUL SPEECH. Une bonne partie de la chanson est chantée et on y retrouve aussi beaucoup d’instruments. Quand Rilès fait du Rilès, ça marche ! Maintenant il faut que le reste suive et soit du même level.

On a déjà hâte d’être dimanche pour le prochain son.

Un rappeur né sur YouTube ?

Connu surtout depuis la sortie en 2017 de la fameuse vidéo de Seb la Frite, Rilès a une fanbase qui provient surtout d’internet. Et on le voit très bien quand on mate ses réseaux : 1,78 million d’abonnés sur YouTube. Un nombre énorme comparé, par exemple, à Freddie Gibbs qui est mondialement connu, nommé aux Oscars et aux Grammy’s et qui ne compte que 312K abonnés. En soit, il n’y a pas de problème d’être catalogué comme un rappeur d’internet, comme l’a prouvé Freeze Corleone grâce au succès de son album L.M.F.

Si tous les artistes pouvaient commencer leur carrière avec une vidéo à plus de cinq millions de vues, ça pourrait changer le game.

Pour résumer, on peut dire que le rappeur de 25 ans fait bien de sortir une chanson tous les dimanches. Ce projet pourrait bien le relancer et prouver qu’il est capable de faire mieux qu’avant. Mais va-t-il tenir sur la longueur ? Réponse dans un an. En attendant, AZAP vous tient au jus des dernières actus musicales !