sorties Musique

Musique : Les 3 pochettes d’albums les plus éclatées de l’histoire

25 février 2021

La pochette est souvent la première chose que l’on voit avant d’écouter un album. Elle devrait donc être belle, faire rêver ou, au moins, donner envie d’écouter. Pourtant, certains artistes sont allés assez loin dans la laideur en balançant des horreurs complètement WTF ! AZAP vous a compilé quelques pépites.

Voici un top 3 des pires pochettes d’albums de l’histoire.

3. Kevo Muney – Baby G.O.A.T.

On commence très fort avec deux chèvres qui donnent naissance à un rappeur déjà adulte qui porte une chaîne en or. Le regard du père fait peur et la mère souffre pour une raison plutôt évidente. Le pire est qu’il ne s’agit pas de la seule cover avec des chèvres. Le jeune rappeur américain Kevo veut être le G.O.A.T. (greatest of all time) dans cette mixtape de 2019, mais c’est raté…

Cette mixtape n’atteint même pas le top 200 de l’album de l’année en 2019.

2. David Bowie – Reality

Comme quoi les légendes ne sont pas parfaites. Rien n’est beau, ni clair sur cette pochette de 2003. On ne comprend même pas ce qu’on voit, mis à part des étoiles et David Bowie qui ressemble à un extraterrestre avec un corps beaucoup trop grand pour ses jambes. En plus, on ne retrouve aucun classique de ce véritable génie dans cet album rock. Inexplicable…

Reality ne reste que deux semaines dans le top 200 de Billboard.

1. Yeah Yeah Yeahs – Mosquito

C’est officiel, il ne fallait pas manger en lisant cet article. Sur cette pochette de 2013, on peut donc observer un bébé mauve capturé par un moustique géant de la même couleur… Et ne parlons pas du contenu du pot et de ce qu’il y a sur la tête du gosse. On a ici un exemple parfait de pochette rock qui a mal tourné. Si le nom Yeah Yeah Yeahs vous dit quelque chose, c’est parce que le groupe a notamment collaboré sur la chanson du film Projet X, qui n’est d’ailleurs pas dans l’album Mosquito.

D’après Billboard, c’est le « moins pire » album du groupe. Il n’est resté que sept semaines dans le top 200.

Evidemment il existe de nombreuses autres pochettes bien dégueu. On se souvient par exemple du très mauvais photoshop dans un arbre du groupe de rock Creed en 2001, ou du mec qui se fait pisser dessus en 2017 sur l’album du chanteur australien Kirin J. Callinan. On espère ne pas en revoir d’aussi tôt, quoique… En fait, si d’autres horreurs débarquent, AZAP vous tient au jus !

Belle participation de Green Day en 2020 pour un album aussi mauvais au visuel qu’à l’écoute.