sorties Musique

Musique : Les 3 pochettes d’albums les plus perchées de ces dernières années

5 mars 2021

Les pochettes d’albums prouvent encore une fois que l’art est absolument partout. Elles sont généralement la première chose que l’on voit avant d’écouter un album et font passer donc un message. AZAP vous a fait une petite compil’ de pochettes que vous pourriez même mettre en fond d’écran si vous avez un côté un peu chéper.

Après les pochettes les plus éclatées, voici les trois couvertures d’albums les plus perchées de ces dernières années.

3. Lil Uzi Vert – Eternal Atake (2020)

On comprend ici que le rappeur de Philadelphie veut partir sur tout un nouveau style de rap, qu’on ne trouverait même pas sur Terre. Lil Uzi Vert mate notre planète au loin, comme pour nous prévenir que son album va dominer le monde. Même si cette pochette peut faire débat, les fans sont au moins d’accord qu’Eternal Atake est le meilleur projet du rappeur au diamant sur le crâne.

Même si l’album n’est pas nommé aux Grammy’s, pour les fans, la conquête est réussie.

2. Macintosh Plus – Floral Shoppe (2011)

Cette fois, on est toujours sur Terre mais on vole. L’album est là pour nous faire planer au-dessus des eaux et pour nous donner des visions improbables. On remarque par exemple un sol rose à carreaux noirs avec un buste disproportionné posé dessus… Malgré ce style de pochette bien perchée, Floral Shoppe est considéré comme le meilleur album de style vaparowave de tous les temps.

Dix ans après la sortie de l’album, リサフランク420 / 現代のコンピュー |(reupload) est toujours l’hymne du vaporwave.

1. J.Cole- KOD (2018)

Pour bien comprendre la pochette, il faut comprendre de quoi elle parle. En fait KOD veut dire Kids On Drugs. Les enfants sont donc les jeunes rappeurs dont J.Cole (qui a déjà 35 ans à ce moment-là) parle. Le titre ATM est vraiment le meilleur de l’album et fait un clin d’oeil à la pochette, puisque les voix d’enfants du clip rappellent ceux qui délirent sur l’image.

2018 représente la triste apogée des jeunes rappeurs qui se droguent.

Evidemment, difficile de n’en choisir que trois. On a donc aussi pensé à la pochette de Time d’E.L.O. ou à celle de Flower Boy de Tyler, The Creator. Les images qu’on retient de ces albums sont tout un art qu’on pourrait retrouver dans une future catégorie de Grammy’s, qui sait ? En tous cas, si 2020 nous a régalé grâce notamment à Louis Vuitton, Kali Uchis ou Kid Cudi, AZAP vous tient au jus si de nouvelles pépites débarquent cette année !