sorties

Quavo Huncho: On valide grave le premier album solo de Quavo

16 octobre 2018

Après avoir connu la gloire avec son groupe, le rappeur Quavo a décidé de se lancer en solo et sort son 1er album : Quavo Huncho.

Après le succès du groupe Migos dont il est le membre principal, il est temps pour Quavo de voler de ses propres ailes. On rappelle que le groupe de rap issu d’Atlanta était en tête d’affiche du festival Les Ardentes cette année et que leur album Culture II a dépassé le milliard de streams en seulement deux semaines. Les Migos, auteurs du titre Bad and Boujee , ont aussi égalé un record des Beatles : avoir 14 sons simultanément dans le Top 100 US. On peut dire que Quavo a un peu la pression.

Takeoff + Quavo + Offset = Migos

A la première écoute de l’album, on est satisfait car on a eu ce qu’on attendait d’un album de Quavo, mais sans plus. On chope quand même directement sept/huit sons pour les rajouter à notre playlist mais on reste sur notre faim. Même si 19 morceaux pour un album c’est en général trop long, le chanteur a retenu les erreurs du passé et a fait en sorte qu’on puisse faire le tour de l’album en plus ou moins une heure. Ca fait du bien. (Culture II des Migos était beaucoup trop long : 24 sons, 1h45 ).

Pour les featurings, il a su s’entourer de la crème de la crème du hip-hop US actuel : Drake, Travis Scott, 21 Savage, Kid Cudi et Cardi B ont répondu présent. Il y a aussi un nouvel artiste à suivre de très près, Lil Baby, qui nous sort un énorme couplet sur le morceau Lose it. Sans oublier ses fidèles compagnons : Offset et Takeoff.

Mais le feat. à retenir de l’album c’est sans aucun doute celui avec Madonna. A 60 ans, la reine de la pop s’essaye à la trap et ça marche ! Si tu ne commences pas à chantonner son refrain après avoir entendu le son Champagne Rosé, il y a un truc qui cloche…

Niveau producteurs on retrouve l’immense Pharrell, le producteur du moment Tay Keith mais aussi Murda Beatz, WondaGurl ainsi que Wheezy. On en n’attendait pas moins pour fêter l’évenement.

Magnifique cover réalisée par Mihailo Andic

Mal pris par le public ?

On a pu voir beaucoup d’avis négatifs sur les réseaux sociaux après la sortie de l’album vendredi dernier. Mais on a du mal à leur trouver un sens. Quavo est resté lui-même sur cet album, fidèle à son style et à sa musique. La qualité de sa musique n’a pas perdu son niveau. C’est sûr que si tu ne l’aimais pas avec les Migos et que tu kiffes pas la trap, c’est pas avec cet album que vous allez vous réconcilier. Mais alors à quoi s’attendaient tous ces gens ? Qu’il se transforme en Mozart et qu’il commence à écrire des textes profonds ?

« L’album de Quavo est nul à chier » 

Au final, la vraie force de l’album c’est que plus on écoute les sons, plus on les apprécie. Les mélodies qu’utilise Quavo rentre dans nos têtes petit à petit et on se rend compte du génie du gars. Il ne serait pas étonnant d’encore ajouter plus de morceaux de l’album à notre playlist dans les prochains jours…

Les ventes de Quavo Huncho sont estimés à 110.000 unités et l’album sera sans doute deuxième au classement aux USA, derrière la bande originale de A Star Is Born, de Lady Gaga et Bradley Cooper. Déception pour Quavo.

Faites-vous votre propre avis !

                                      skurt skurt