sorties Musique

The Weeknd : Le nouvel album parfait pour déprimer pendant le confinement !

26 mars 2020

Ça y est, le nouvel album d’Abel Makkonen Tesfaye, a.k.a The Weeknd, est enfin dispo sur toutes les plateformes de streaming. After Hours tombe vraiment à pic en cette période de confinement où on avait besoin d’un max de nouveaux sons. Mais au final ce projet pourrait encore plus casser notre moral qu’autre chose même si l’album est excellent !

Rassurez-vous, il n’y a pas que des sons tristes. C’est juste que la vibe générale de l’album est fortement poussée dans la mélancolie, spécialité de The Weeknd. Ce 4ème album studio d’Abel Tesfaye est une réussite totale et on le comprend dès le premier son. Alone Again est une pure merveille et donne le ton pour le reste du projet, il ne reste plus qu’à attacher sa ceinture et se laisser guider.

After Hours contient quatorze sons pour 56 minutes.

Un voyage entre années 80 et trap

L’album nous transporte pendant près d’une heure de voyage dans l’univers créé par The Weeknd et son personnage au nez-cassé. Ce « sixième chapitre », comme il l’appelle, garde une homogénéité impressionnante tout le long de l’écoute malgré les changements de rythmiques parfois surprenants entre les sons. On passe de synthé des années 80, à de la basse en mode trap, avec des passages chantés juste incroyables.

La version live de Scared To Live, quasiment identique à la version studio.

Peu des collab’s sur le projet

Il n’y a pas de collaborations sur ce projet, sauf avec des producteurs de génie comme par exemple Metro Boomin, présent sur Escape From LA, Heartless, Faith et Until I Bleed Out. The Weeknd a également prévu une tournée mondiale qui devrait commencer le 11 juin et passer par la Belgique le 26 octobre au Sportpaleis d’Anvers.

View this post on Instagram

ITS OUT EVERYWHERE LINK IN BIO. LOVE YOU GUYS

A post shared by The Weeknd (@theweeknd) on

Le post a déjà dépassé les 1,5 millions de likes sur Insta, le public a validé.

Une chose est sûre, on va bien saigner ce nouveau projet de l’artiste canadien de 30 ans durant toute la période de confinement. Et nous ne sommes pas seuls vu que After Hours n’a mis que sept minutes à devenir numéro un au classement Itunes américain !

N’hésitez pas à nous donner votre avis !