sorties

The Black Eyed Peas : On ne sait vraiment pas quoi penser de leur retour

1 novembre 2018

WTF ! On ne savait pas à quoi s’attendre en écoutant Master Of The Sun Vol. 1, le  nouvel album des BEPOn retrouve finalement le groupe à trois (sans Fergie) sur un album beaucoup plus rap qu’avant. Un retour aux sources dont on ne sait pas trop quoi penser.

Ça faisait longtemps, peut-être trop. Huit ans après leur sensationnel album The Beginning vendu à plus de 500.000 exemplaires, on les avait presque oubliés. Les Black Eyed Peas ont toujours été avant-gardistes dans le son qu’ils proposaient.

Ce qui a fait leur succès ? Un style entre techno et rap sur des instrus complètement WTF. On pense évidemment à I Gotta Feeling ou encore à Pump It. On ne retrouve malheureusement plus ce génie musical sur cet album. On a plutôt affaire à un album de rap classique et on ne va pas se mentir, ils ne sont pas les meilleurs rappeurs du game.

Sans Fergie, ce n’est plus la même chose

Il faut en plus de ça ajouter le départ de la chanteuse Fergie, qui a préféré se concentrer sur sa propre carrière. Son deuxième album solo Double Dutchess, sorti en septembre 2017, a atteint la 19ème place au Billboard 200 (le classement des 200 meilleures ventes d’albums aux USA). Même s’ils ont essayé de la remplacer par des featurings, ça nous donne un peu une impression de réchauffé. Ils n’ont cependant pas exclu le retour de la chanteuse dans le futur.

Will.I.Am, Fergie, Apl.de.ap et Taboo = The Black Eyed Peas

Même les feat. ne sauvent pas l’album

Dès le début de l’album, le groupe annonce clairement la couleur notamment avec le featuring de la légende du rap des années 90 : Nas (auteur d’un des meilleurs albums rap de tous les temps, Illmatic). Il est encore à la hauteur sur son couplet et surclasse même tous les membres des Black Eyed Peas. Mais avec des sons qui dépassent presque tout le temps cinq minutes, on se lasse vite.

Heureusement que la deuxième partie rattrape le projet. On retrouve des sonorités plus originales et des changements d’instrus plusieurs fois par son. On note également une mention spéciale au morceau WINGS, avec Nicole Scherzinger. Grâce à la perfomance de la Pussycat Doll, on retrouve l’essence même du groupe et ça fait du bien. Aurait-on la prochaine Fergie ? Lors d’une interview, Will.I.Am a révélé avoir déjà approché la chanteuse lors de la création du groupe. Pas de bol, elle avait refusé de les rejoindre.

Des thèmes qui reflètent des problèmes de société

La note positive de cet album est l’engagement du groupe dans des problèmes de société comme les armes à feu ou l’immigration aux USA. Thèmes que l’on retrouve dans leur clip BIG LOVE qui sonne quand même comme leur tube Where is the love.

Au final les Black Eyed Peas, ce n’est plus la même chose qu’avant même s’ils ont de beaux restes. Est-ce à cause du départ de Fergie ? Du choix musical ? Plus dans l’air du temps ? Faites vous votre avis !